ventilateur

ventilateur [ vɑ̃tilatɶr ] n. m.
• 1744; angl. ventilator, calque du lat. « vanneur » ventiler
1Appareil servant à brasser l'air pour rafraîchir l'atmosphère. Ventilateur à main ( panca) , électrique. « Les hélices des ventilateurs bourdonnaient sans répit » (Martin du Gard).
2Appareil produisant un courant d'air plus ou moins puissant (pour alimenter en oxygène une combustion, etc.). Ventilateurs à force centrifuge, à hélice, à turbine. soufflerie.
Mécanisme utilisé dans le refroidissement du moteur d'une automobile. Courroie de ventilateur.

ventilateur nom masculin (de ventiler) Appareil mettant l'air en mouvement, soit dans une ambiance, soit dans un circuit aéraulique.

ventilateur
n. m. Dispositif, appareil servant à créer un courant d'air (pour rafraîchir ou renouveler l'air d'une pièce, pour activer une combustion, pour refroidir un moteur, etc.). Hélice, turbine d'un ventilateur. Ventilateur d'une forge.

⇒VENTILATEUR, subst. masc.
Dispositif, appareil mettant de l'air en mouvement.
A. — 1. Dispositif, appareil qui, souvent au moyen de pales, permet de renouveler, de brasser l'air dans un lieu fermé, de rafraîchir l'atmosphère d'un lieu. Ventilateur d'appartement, de mine; ventilateur centrifuge, à hélice; ventilateur électrique, soufflant. Le thermomètre monte trop vite, faites-moi le plaisir de pousser le bouton de ce ventilateur numéro 2... là... derrière la cheminée (STENDHAL, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 234). Des ventilateurs brassent en murmurant un air humide et tiède (GREEN, Journal, 1942, p. 235).
En appos. à valeur d'adj. Le premier appareil ventilateur fut inventé à Londres en 1741 (CHESN. t. 2 1858).
En compos. Ventilateur-aérateur. Petit appareil fixe à ailettes placé sur la vitre d'une fenêtre pour aérer une pièce. (Dict. XXe s.).
2. ,,Tuyau d'aération d'une fosse d'aisance`` (PEYROUX Techn. Métiers 1985).
B. — 1. Dispositif produisant une circulation d'air au sein d'un appareil; dispositif, appareil produisant de l'air pour favoriser certains phénomènes physiques ou réaliser diverses opérations techniques. Ventilateur d'un tarare. Les déchets [de lin] (...) aspirés par un fort ventilateur, s'en allaient par un tube jusque dans la réserve, où des hommes les mettaient en sacs (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 208).
En appos. Poêles ventilateurs ou à circulation d'air (Lar. mén. 1926, p. 314).
P. méton. Tarare. On le ramassait [le blé] à la pelle pour le passer au ventilateur. Là, éventé par des palettes, secoué sur des cribles plats, le tout mû par un volant, le grain se triait et se purgeait à la fois de sa balle (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 55).
2. Appareil produisant de l'air pour refroidir une machine, un équipement, en particulier un moteur de voiture, afin d'éviter son échauffement. Courroie de ventilateur cassée ou détendue (...). Détendue, la courroie patine et n'entraîne plus le ventilateur, d'où refroidissement insuffisant (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 343).
3. En compos. Turbo-ventilateur. Ventilateur à turbine. (Ds GRUSS 1978).
REM. Ventilo, subst. masc., abrév. fam. V. -o I A 1 c ex. de P. Joffroy.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1744 « appareil servant à brasser l'air » (M. DEMOURS, Description du ventilateur, trad. de HALES, A Description of Ventilators); 2. 1770 « tarare » (Abbé GALIANI, Dialogue sur le commerce des blés, XV, p. 92 ds BRUNOT t. 6, 1, 1, p. 274); 1904 « partie du tarare déterminant l'appel d'air d'où résulte à l'intérieur de l'appareil, la ventilation des graines » (Nouv. Lar. ill.); 3. 1771 « tuyau d'aération d'une fosse d'aisance » (Trév.); 4. 1835 « machines de rotation destinées à produire un courant d'air continu pour alimenter le feu d'un fourneau sans le secours d'une cheminée » (Ac.); 5. 1903 « mécanisme qui sert à refroidir le radiateur d'une automobile » (R. gén. des sc., 30 sept., n° 18, p. 942). Empr. à l'angl. ventilator, nom que donna à son invention S. Hales en 1743, calque du lat. ventilator « vanneur » (v. REY-GAGNON Anglic. 1981). Fréq. abs. littér.:75.

ventilateur [vɑ̃tilatœʀ] n. m.
ÉTYM. 1744, M. Demours, trad. de Hales; angl. ventilator, calque du lat. ventilator « vanneur », de ventilatum, supin de ventilare. → Ventiler.
1 Appareil, dispositif servant à brasser l'air, à produire un courant, un flux d'air. Abrév. fam. : ventilo. || Le ventilateur de Hales était une sorte de soufflet à cloison mue par un levier (cf. Encyclopédie, 1765). || Ventilateur à main ( Panka), mécanique, à vapeur, électrique. || Ventilateurs puissants utilisés dans les galeries, les puits de mine. || Ventilateur d'appartement, à hélice, servant à renouveler l'air, à rafraîchir (→ Balancer, cit. 6; buée, cit. 3). aussi Aérateur.
1 Je vous demande un peu ce que signifiait votre petit ventilateur ! D'abord rien ne m'agace comme ce qui tourne sur place; vous devriez savoir cela, depuis le temps ! — Et puis en fait-il un vilain bruit quand il tourne !
Gide, Paludes, in Romans, Pl., p. 124.
2 (Le jeune homme) fabriqua un ventilateur à hélice pratique et léger.
Cet appareil avait sur un simple soufflet l'avantage d'une parfaite régularité dans son haleine douce et ininterrompue.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 357.
3 Au plafond, un ventilateur à larges pales brassait l'air en silence, coupant les volutes de fumée de cigarettes.
J.-M. G. Le Clézio, la Fièvre, 1965, p. 33.
Ventilateur-aérateur : appareil fixe, placé sur la vitre d'une fenêtre.
2 Appareil produisant un courant d'air plus ou moins puissant pour alimenter en oxygène une combustion; pour effectuer le séchage, pour trier, nettoyer une substance en éliminant les impuretés plus légères (tarare). Soufflerie. || Ventilateurs à force centrifuge (axe en rotation muni de palettes, tambour muni d'ouïes ou d'œillards), à hélice, mixte (hélice et palettes), à turbine (turbo-ventilateur). || Ventilateurs à capacité variable : les pompes rotatoires, qui aspirent et refoulent le fluide. || Ventilateurs injecteurs ( Trompe).Mar. || Ventilateur de chauffe.
(Déb. XXe). || Le ventilateur, utilisé dans le refroidissement du moteur d'une automobile (par air ou par eau. Radiateur). || Courroie de ventilateur. || Ventilateur débrayable. || « Le radiateur nid d'abeilles (…), toujours accompagné d'un ventilateur » (Rev. gén. des sc., 30 sept. 1903, no 18, p. 942).
tableau Noms d'appareils.
3 (Emploi adj.; fém. ventilatrice). Techn. Qui sert à ventiler. || « Cheminées ventilatrices » (Année sc. et industr., 1876, p. 397).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ventilateur — Éventail …   Wikipédia en Français

  • ventilateur — (van ti la teur) s. m. 1°   Nom donné aux instruments employés à renouveler l air d un lieu fermé quelconque et surtout des habitations de l homme et des animaux. •   Les premiers ventilateurs ont été inventés en 1744 Ce pouvoir des vapeurs [qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VENTILATEUR — s. m. Machine qui sert à renouveler l air dans un lieu fermé, tel qu une salle de spectacle, d hôpital, une prison, un vaisseau, une mine, une fosse d aisance, etc. Le ventilateur a sauvé la vie à bien des prisonniers et des malades, en les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VENTILATEUR — n. m. Appareil qui sert à renouveler l’air dans un lieu fermé, dans une machine. Ventilateur mécanique, électrique. Le ventilateur d’une automobile, d’un tarare …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ventilateur — ● n. m. ►PERIPH Le bidule qui fait continuellement du bruit dans votre ordinateur, destiné à évacuer la chaleur dissipée (je suis sûr que vous ne le saviez pas!). On en rajoute aussi, en plus des radiateurs, sur les gros processeurs, ou certaines …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • ventilateur — ventiliatorius statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. fan; ventilator vok. Lüftungsanlage, f; Ventilator, m rus. вентилятор, m pranc. ventilateur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • ventilateur — ventiliatorius statusas T sritis Energetika apibrėžtis Įrenginys, sukuriantis oro arba kitų dujų slėgio perteklių patalpoms vėdinti, oro mišiniams vamzdynais tiekti ir pan. Skiriami išcentriniai ir ašiniai ventiliatoriai. atitikmenys: angl. air… …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • ventilateur — n.m. Hélicoptère …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ventilateur — nm. vantilateu / ò (Albanais), vintilator (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ventilateur pour traitement antistatique — antistatinio apdorojimo ventiliatorius statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. destaticizing blower vok. Lüfter zur antistatischen Behandlung, m rus. вентилятор для нейтрализации электрических зарядов, m pranc. ventilateur pour… …   Radioelektronikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.